Accueil
Contact
Partager cette page

BTS Systèmes Numériques Electronique et Communication

 

Pour qui, pour quoi

Ce technicien supérieur travaille au développement d'objets interconnectés dans l'industrie (automobile, transport ferroviaire…), dans l'habitat pour optimiser les consommations énergétiques mais aussi dans le tertiaire pour faciliter l'accès des usagers aux services (courses, surveillance, alertes…). Chez les installateurs, les architectes/systémiers, les équipementiers électroniques, les sous-traitants et fabricants de composants, les savoir-faire électroniques sont surtout présents dans les fonctions de conception, d'industrialisation, de test, de production et de maintenance/réparation.

L'option électronique et communications forme l'élève à proposer une architecture matérielle/logicielle qui contribue à modéliser tout ou partie d'un produit. L'usage de composants complexes dans des dispositifs électroniques et la mobilisation des moyens de télécommunication de bas niveau sont sa spécialité. Le diplômé est capable de mettre en œuvre la solution matérielle/logicielle à partir de l'analyse d'un cahier des charges et de l'installer chez le client. Il réalise de nombreux tests de conformité et rédige une documentation technique. Il occupe des fonctions plus ou moins encadrées par des ingénieurs. Dans le secteur de l'électronique, les techniciens supérieurs se retrouvent majoritairement dans les fonctions d'exploitation et de support (achats, installation, maintenance, assistance technique).

La formation

 

Les perpectives

 

Exemples de métiers possibles:

 

Les poursuites d'études conditionnelles

Le BTS est un diplôme conçu pour l'insertion professionnelle. Cependant avec un très bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre d'étude en licence pro du secteur, en licence mention sciences pour l'ingénieur ou électronique, ou en classe préparatoire technologie industrielle post-bac+2 (ATS) afin d'entrer en école d'ingénieurs.

Tags